ACCUEIL > D'UN JOUR L'AUTRE > LE MONDE : AGITATION - VENTE ANDRE BRETON

 
 
Le Monde
Agitation,
Jacques Bellefroid et Georges Sebbag
Mardi 25 mars 2003
(LE MONDE)
 

 Une certaine agitation se développe aujourd'hui à propos de la prochaine vente publique de la collection d'André Breton. Rappelons ici que le poète n'accordait aucun pouvoir ni à l'appropriation ni à la dispersion des choses. Il lui avait suffi de les avoir aimées. Après... "Tant va la croyance à la vie..."

A l'image de l'atelier d'André Breton, les surréalistes ont déployé une poétique du collage permanente : contiguïté spatiale, rencontre passionnelle, durée automatique, hasard objectif. Or, à la veille de la vente Breton, l'atelier, le lieu, 42, rue Fontaine, n'est plus en l'état.

Quant au groupe surréaliste, il a sombré dans les eaux étales de l'économie de marché. Aujourd'hui, l'anticonformisme dada-surréaliste est devenu la chose du monde la mieux partagée.

Voilà plusieurs décennies que nous assistons à la prolifération d'un anticonformisme d'un genre nouveau : il est consensuel, et conforme. Cohortes de poètes, foules d'érotomanes, légions de philosophes, multitudes de musiciens, masses de photographes et de cinéastes, tous surréalistes, bien sûr !

Quand est tombée la nouvelle de la dispersion de la rue Fontaine, chacun y est allé de son couplet : réaction d'artiste ( "muséons, muséifions !" ), réflexe syndical (" Chirac, des sous !" ), perspective universaliste ( "Breton, patrimoine de l'Unesco" ), émoi du gogo (" comment amasser un tel magot ? "), diagnostic de l'éditorialiste (" ainsi va le monde" ), spéculation financière ( "les reliques surréalistes sont-elles des valeurs refuge ?").

Pétitionnaires, héritiers présomptifs, militants, nous ne doutons pas de votre ardente dévotion. Vous n'en êtes pas moins tout à fait hors du lieu qui animait l'esprit d'André Breton. Vous aimeriez un musée ? Comprenez-vous que votre désir est la dernière injure adressée à celui que vous prétendez célébrer...

Au large, gardiens du temple. Laissez passer la figure et l'ombre d'un homme qui regardait au-dessus des crânes déplumés.

L'année 2003 n'augure pas le retour d'André Breton, poète.


Cliquer ici pour revenir à l'accueil du site

Article du monde format PDF - Réaction des lecteurs

Article de La quinzaine format PDF

 

www.bellefroid.com

page rank