ACCUEIL > D'UN JOUR L'AUTRE> LA NOSTALGIE DE LA GUILLOTINE

 

LA NOSTALGIE DE LA GUILLOTINE


15 Avril 2009
 

 

La célèbre invention du bon docteur Guillotin a été rangée au musée grâce au courage obstiné de Robert Badinter. Il semble que, aujourd'hui, des citoyens, non moins obstinés, se démènent pour le rétablissement de l'ancienne machine, qui pourrait encore servir, si quelques gouttes d'huile lui était accordée, et servir là où on l'attend : place de la Concorde, par exemple.

Je pense à ces hommes qui, après avoir mis en faillite leur entreprise, n'ont pas craint de prendre leur retraite avec un pont d'or et simultanément mettre au chômage les travailleurs qui étaient à la source de leur fortune.

Une catégorie de patrons incompétents veut-elle vraiment avoir les honneurs de finir comme le roi Louis XVI ? Il n'était pas un méchant homme. L'époque où il vivait avait seulement poussé le bouchon un peu loin. Sans comprendre. Certains enrichis d'aujourd'hui me semblent ressembler beaucoup à Marie-Antoinette. Sans la grâce.

Jacques Bellefroid

 


Cliquer ici pour revenir à l'accueil du site

 
 
www.bellefroid.com

page rank